L'apprentissage

L’apprentissage est une filière de formation initiale qui permet à un jeune, entre 16 et 29 ans, d’apprendre un métier tout en bénéficiant d’un contrat de travail, aussi bien dans le secteur public que privé, et d’une rémunération.
Le contrat : c’est un contrat de travail écrit pouvant débuter 3 mois avant le début de la formation au CFA, et se terminer 3 mois après la fin de la formation.

La rémunération  (au 01.01.2021): 

1ère année de contrat d'apprentissage

De 16 à 17 ans

De 18 à 20 ans

De 21 à 25 ans

26 ans et plus

27% SMIC

43% SMIC

53% SMIC

100% SMIC

419.74 Euros

668.47 Euros

823.93 Euros

1554.58Euros

2ème année de contrat d'apprentissage

De 16 à 17 ans

De 18 à 20 ans

De 21 à 25 ans

26 ans et plus

39% SMIC

51% SMIC

61% SMIC

100% SMIC

606.29 Euros

792.84 Euros

948.29Euros

1554.58 Euros

3ème année de contrat d'apprentissage

De 16 à 17 ans

De 18 à 20 ans

De 21 à 25 ans

26 ans et plus

55% SMIC

67% SMIC

78% SMIC

100% SMIC

855.02 Euros

1041.57 Euros

1212.57 Euros

1554.58 Euros

Fin du contrat:

  • Durant la période d’essai : c’est-à-dire pendant 45 jours ouvrables sur le temps de l’entreprise, à l’initiative de l’employeur ou de l’apprenti de manière unilatérale.
  • Après la période d’essai:
La réforme apporte 3 nouveautés :
  • les règles de ruptures de contrat sont les mêmes qu’un licenciement classique d’un salarié de l’entreprise
  • le jeune doit demander la rupture en saisissant le médiateur de l’apprentissage
  • si le CFA exclu définitivement un jeune, cela constitue une cause réelle et sérieuse de licenciement, dans les conditions prévues par les dispositions du code du travail. A défaut d’inscription dans un autre CFA, l’employeur peut conserver le jeune 2 mois en entreprise

Devoirs de l’employeur:

  • Verser un salaire et fournir un bulletin de paie
  • S’engager à faire suivre à l’apprenti tous les enseignements organisés par le CFA
  • Assurer dans l’entreprise la formation pratique du poste de travail et le respect des règles de sécurité. Faire découvrir le métier et transmettre son savoir-faire professionnel.
  • Confier à l’apprenti des tâches devant être en relation directe avec la formation et l’encadrer tant que l’apprenti ne peut pas les effectuer en autonomie
  • Fournir les EPI appropriés aux tâches à exécuter et former l’apprenti à leurs utilisations.
  • Prévenir le CFA en cas d’absence ou de problèmes, en entreprise

Primes et aides à l’entreprise

Avec la réforme de l’apprentissage, l'aide TPE Jeunes apprentis, la prime régionale à l'apprentissage pour les TPE, l'aide au recrutement d'un apprenti supplémentaire et le crédit d'impôt Apprentissage ont été remplacés par un dispositif unique.
Cette aide unique pour le recrutement en contrat d'apprentissage s'adresse aux entreprises de moins de 250 salariés dont les apprentis préparent un diplôme de niveau inférieur ou égal au Baccalauréat.

L’aide est attribuée à hauteur de :

  • 4 125 Euros maximum pour la 1ère année d’exécution du contrat d’apprentissage
  • 2 000 Euros maximum pour la 2ème année d’exécution du contrat d’apprentissage
  • 1 200 Euros maximum pour la 3ème année d’exécution du contrat d’apprentissage
  • 8 000 Euros maximum pour la 1ère année d'exécution du contrat d'apprentissage pour un apprenti en BTSa (jusqu'au 31.12.2021).
L’aide sera versée mensuellement, par anticipation par l'ASP (Agence de Services et de paiement).

Candidature

Processus de recrutement :

  • Retrait du dossier :
    • Demande par téléphone ou par mail auprès de la MFR
    • En le téléchargeant
    • Lors des journées portes ouvertes
    • Lors de forum…
  • Renvoi du dossier avec les pièces demandées.
  • Convocation à un entretien individuel.
  • Réponse rapide, sous 15 jours à 3 semaines.
  • En cas de réponse positive, la signature du contrat valide l’inscription au CFA.
  • Le dossier administratif sera envoyé fin juin, début juillet.
A noter : certaines formations nécessitent en parallèle une inscription sur Parcoursup