MFR du Paysage et de l'Horticulture - Rennes St Grégoire
Centre de formation de la 4è au BTS préparant aux métiers du paysage, de l'horticulture et du maraîchage

Actualité

Le jardin insolite des Vagabondes.
Un projet collaboratif original mené fin septembre 2017.

Dans le cadre de leur formation continue à la MFR Rennes St-Grégoire, le groupe d’adultes en AMEEP (Agents de Maintenance des équipements et des espaces publics), encadrés par Olga Le Strat et Agnès Vasseur Robert, toutes deux formatrices, ont mis en œuvre le beau projet imaginé par Adélaïde Fiche. A la tête d’une entreprise nommée Folk Paysages, conceptrice d’espaces, elle a suivi une formation pour adultes à la MFR, en tant qu’Eco-Conceptrice, entre 2014 et 2015.

                A côté de la gare de Rennes, non loin de la prison des femmes, à Quineleu, se trouvait un espace voué à l’abandon. Depuis fin septembre 2017, à la grande curiosité des passants, ce terrain a retrouvé une seconde vie en seulement trois jours, grâce à l’ingénieuse idée d’un conte imaginé par Adélaïde qui a animé la conception de ce jardin pour le moins insolite, nommé Les Vagabondes.

                De ce fait, les AMEEP ont pu participer à cet atelier de création multiple visant à favoriser la biodiversité : engazonnement, plantations, dallage, pose de bordures, pose de clôtures, montage de murets, c’est-à-dire un certain nombre de tâches de leur domaine professionnel. La particularité dans ce cas précis, c’est d’avoir réalisé ce beau projet à l’aide de matériaux de récupération essentiellement.

                Un artiste Francis Beninca qui a réalisé une cage géante, un fabricant de clôtures de ganivelles (clôtures de châtaigniers) et quelques détenues de la prison des femmes dans leur projet de réinsertion  par la réalisation de la calade, ont aussi contribué à ce projet collaboratif. Des habitants du quartier ont voulu apporter leur aide, intrigués et ravis d’aménager cet espace à plusieurs mains, tout comme des enfants des écoles de Quineleu.

            « C'est l'histoire d'une voyageuse venue de l'Ouest. Elle voulait domestiquer les fleurs qu'elle appelait les Vagabondes. De ses voyages, elle ramenait des fleurs sauvages, des champs... Elle décide de leur offrir un lieu pour les observer » raconte Adélaïde avec poésie sur cet espace fabuleux en plein coeur de la vie citadine... A découvrir pour laisser libre cours à votre imaginaire, que vous soyez enfants ou adultes!

                                                                           Mmes Boisnard Isabelle, Le Strat Olga et Vasseur Robert Agnès, formatrices